Best practices : concevoir et réaliser un MOOC

Bâtir un MOOC est un projet complexe à réaliser qui prend souvent plus de temps qu’on ne l’avait imaginé. Et c’est encore plus vrai lorsqu’on souhaite concevoir et réaliser un MOOC de qualité.

LES BEST PRACTICES POUR CREER UN MOOC

Afin de démarrer sur de bonnes bases un projet de grande envergure, il est recommandé de passer par une étude d’opportunité permettant à la Direction de valider si le MOOC peut être lancé. Cette dernière détermine les bénéfices futurs du projet, évalue son coût et identifie les risques éventuels.

Ensuite il convient de définir en amont les objectifs stratégiques, les moyens humains, le périmètre attendu, le type de formation et la cible visée, le temps alloué à la mise en place du MOOC et le délai imparti, sans oublier d’estimer le budget nécessaire.

Bref il s’agit de bien cadrer le projet. Cette phase est essentielle pour confirmer ou non sa faisabilité.

Une fois prise la décision de construire le MOOC, viennent la phase de conception de l’architecture pédagogique, le plan d’animation du MOOC et les éléments de la plateforme d’hébergement.

On distinguera deux étapes :

LA CONCEPTION DU MOOC

La conception pédagogique consiste à concevoir le plan du cours et à l’organiser en séquences. Le principe est de le découper en objectifs pédagogiques et d’y associer des ressources pertinentes : vidéos ou animations, cours, activités, Quiz et Qcm, documents ressources, glossaires, classe virtuelle…)

Une fois le scénario pédagogique élaboré, reste à définir le plan d’animation du MOOC, c’est-à-dire la liste des actions de communication prévues pour la communauté des apprenants tout au long de la formation : newsletters, animation du forum de discussion et des réseaux sociaux, classes virtuelles, correction par les pairs, etc…

Ensuite il convient de définir sur quelle plateforme LMS le MOOC sera diffusé. La première étape consiste à définir les fonctionnalités minima. Toutes les plateformes ne proposent pas toutes les fonctionnalités attendues. Par exemple la correction par les pairs n’est pas disponible sur tous les LMS, pas plus que la possibilité de suivre le MOOC de façon native sur un smartphone.

Ensuite on étudiera la problématique de la plateforme (propriétaire ou open source) et du type d’hébergement (sur son infrastructure ou en accès SAAS chez le partenaire). Ces questions sont fondamentales et particulièrement impactantes.

La phase de « conception » terminée, commence la phase de « production ». Un document production du MOOC permettra de suivre le déroulé des actions qui déboucheront vers la remise des livrables permettant le lancement du MOOC.

LA PRODUCTION DU MOOC

Cette phase se découpe en trois étapes : une première étape de réalisation des outils pédagogiques, une seconde étape d’intégration des éléments de cours dans la plateforme et une étape de test.

1 – L’étape la plus importante est la création et la réalisation des ressources pédagogiques, qui comprend les tâches suivantes :

  • Conception et réalisation du teaser (scénario, story-board, réalisation du média).

  • Conception et réalisation des vidéos et des animations (scénario, story-boards, réalisation des séances de captation, dérushage, montage, habillage (ou)(et) réalisation des animations).

  • Conception et réalisation du matériel pédagogique complémentaire (Quiz, Qcm, devoirs en ligne, activités débat, serious game, fiches techniques, liens web, classes virtuelles, documents ressources, glossaires…)

  • Conception et réalisation des actions de communication : newsletters, événements directs, live conférences, gestion du forum de discussion, réseaux sociaux.

2 – La seconde étape concerne l’intégration des données de cours sur la plateforme. (vidéos, animations, Qcm, Quizz, devoirs et activités, documents ressources, glossaire…). La plateforme aura préalablement été montée, paramétrée et habillée.

3 – La troisième étape consiste à procéder à une phase de test pour corriger d’éventuels dysfonctionnements pédagogiques, vérifier la cohérence globale des éléments de cours les uns avec les autres et mesurer la consistance et le bon équilibre des séquences. On veillera également à corriger les fautes d’orthographe et les erreurs de syntaxe.

Le MOOC est prêt à être lancé. La campagne de lancement des inscriptions sur la plateforme doit être mise en œuvre 2 à 3 mois avant le début du cours.